10 tendances de l’immobilier en 2022

Quelles sont les innovations qui révolutionneront le métier d’agent immobilier ? 

S’il y a bien un secteur qui évolue très rapidement depuis quelques années, c’est bien l’immobilier. La digitalisation, l’évolution de la réglementation, le changement dans les attentes des clients…

Les journées des professionnels de l’immobilier sont déjà bien remplies et il n’est pas toujours facile d’être au courant de la dernière tendance du marché immobilier. 

Vous êtes au bon endroit. Nous vous avons sélectionné 10 tendances de l’immobilier qui vous aideront à affiner votre stratégie et à rester concentré sur l’essentiel.

Téléchargez notre guide sur l'agent immobilier en 2050

Les tendances liées au métier d’agent immobilier 

Le métier d’agent immobilier a fortement évolué ces 10 dernières années. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter, bien au contraire ! Pour les années à venir, plusieurs tendances émergentes redistribueront les cartes et pousseront vers une évolution accélérée du métier. 

#1 — Tendance de polarisation du marché immobilier

Avec l’apparition de nouveaux acteurs qui pénètrent le marché, mais aussi pour s’adapter à la nouvelle demande des clients, deux grandes catégories d’agences immobilières devraient émerger :

  • Les agences spécialistes, qui viseront un marché de niche et se positionneront par type de bien (appartement, maison…) ou bien par type d’activité (vente, immobilier locatif, appartements neufs ou VEFA, appartements anciens, viager, biens atypiques, investissement locatif…). L’objectif sera donc de mieux servir un segment spécifique du marché et une clientèle bien ciblée (acquéreurs, primo-accédants, locataires, investisseurs…). Ce type d’agences devrait se développer en particulier dans les grandes villes. 
  • Les agences généralistes, qui proposeront un service global au client et un accompagnement de A à Z sur chaque projet immobilier. Ces structures regrouperont des compétences complémentaires et proposeront des offres clé en main, comme la défiscalisation, l’investissement immobilier ou le conseil sur l’emprunt. Elles s’appuieront sur un réseau de partenaires, comme les notaires, les mandataires ou encore les promoteurs.  

#2 — Tendance à une plus forte réglementation du métier immobilier

Si le métier d’agent immobilier est déjà bien réglementé, cette tendance devrait se renforcer pour deux raisons :

  • Répondre à l’évolution du marché et aux nouvelles attentes des clients 
  • Fournir des garanties rigoureuses pour mieux valoriser et protéger le métier d’agent immobilier. 

Cela ne vous a pas échappé : depuis la loi ALUR, les professionnels de l’immobilier doivent se former tous les trois ans, pour renouveler la carte T. Cette obligation de formation devrait s’accroître, afin d’attester de la solidité de leurs compétences et fournir des garanties sérieuses aux clients (acquéreur ou locataire). 

#3 — Tendance liée à de nouveaux modes de rémunération

72 % de vendeurs considèrent que les honoraires pratiqués par les agents immobiliers sont excessifs et 66 % des particuliers qui ont vendu en direct affirment qu’ils auraient fait appel à un professionnel de l’immobilier si les honoraires étaient plus faibles (étude Meilleurs Agents/Opinionway)… 

Derrière ces questions se cache une incompréhension de la tarification pratiquée par les agences. Ainsi, on peut s’attendre à une remise en cause des modes de rémunération actuels pour tendre vers davantage de transparence des coûts pour le consommateur. Deux tendances devraient émerger :

  • Le modèle de la « commission fixe », qui se développe déjà en France et où les coûts sont simples et prévisibles pour le client.  
  • Le modèle de l’économie de plateforme, comme les marketplaces où ce n’est pas le client qui paie les frais lui-même, mais la plateforme se rémunère auprès des professionnels, via une commission ou grâce à la publicité. 

#4 — Tendance de coupler le digital et l’humain

Le secteur immobilier est sans doute l’un des plus impactés par la digitalisation. Toutefois, passer au digital n’est pas synonyme de déshumanisation du métier ! En effet, l’innovation et l’apparition de nouveaux outils permettent non seulement de gagner en productivité, mais aussi de livrer une expérience client améliorée.

En clair, les nouveaux outils sont là non pas pour remplacer le contact humain, mais pour devenir vos alliés. A ce propos, on peut citer notamment : 

  • La signature électronique pour vous faire gagner du temps précieux dans toute opération immobilière et fluidifier les échanges entre toutes les parties prenantes (vendeurs, acheteurs, bailleurs, notaires…). Sachez qu’il existe des outils spécialement conçus pour les transactions immobilières, comme DocuSign ou ImmoSign
  • Les visites virtuelles pour ne plus perdre de temps dans les déplacements inutiles et pour mieux qualifier vos prospects. Sachez qu’il existe des solutions clé en main pour réaliser de superbes visites virtuelles, sans vous préoccuper des questions techniques, grâce aux outils tels que EnVisite ou encore Klapty.

Les tendances liées aux attentes des clients 

85 % des vendeurs ne souhaitent pas la disparition des agents immobiliers. Cependant, les attentes des clients changent et poussent la profession à se renouveler. 

#5 — Tendance liée aux attentes de transparence des agents immobiliers

Le manque de transparence est l’objection numéro un qui freine les particuliers de travailler avec les agents immobiliers. Les clients attendent des agences davantage de transparence et de communication. 

Ici également, les nouvelles technologies sont vos allées : 

  • Pour créer des reportings plus précis, qualitatifs que quantitatifs, instaurer des moyens de communication automatisés qui permettront aux professionnels de l’immobilier d’être plus réactifs, créer plus de lien et rassurer leurs clients. 
  • Pour assurer plus de transparence aux acheteurs, on peut très bien imaginer un affichage des offres faites sur le bien visé, en permettant une négociation plus éthique avec les vendeurs.

#6 — Tendance liée au positionnement de l’agent immobilier

Le marché évolue, les attentes des clients aussi ! 

Les clients attendent de plus en plus de l’agent immobilier d’avoir le rôle de conseiller. Il ne sera pas un simple intermédiaire pour les biens à vendre ou à louer, mais sera en mesure d’aider ses clients à la prise de décision. Pour ce faire, il pourra s’appuyer sur les outils digitaux pour pouvoir prédire par exemple l’évolution des prix, trouver le meilleur prêt immobilier, conseiller comment construire un patrimoine immobilier ou encore déterminer avec précision le potentiel à la revente. 

L’apparition de nouveaux outils ne signifie pas la fin de l’humain, au contraire ! Plus que jamais, il est attendu du professionnel de l’immobilier à ce qu’il crée du lien, qu’il s’intéresse à l’expérience de ses clients et à ce qu’il les fidélise. 

En clair, l’agent immobilier de demain devrait prendre la posture d’un conseiller qui accompagne ses clients sur tous leurs projets de vie, avec des connaissances pointues et en confiance. 

#7 — Tendance liée à l’écologie et à l’écoresponsabilité

60 % des Français lient leur fidélité à une marque et sa politique environnementale. Cela ne vous a pas échappé : la conscience écologique des consommateurs ne fera que se renforcer dans les années à venir. Cette prise de conscience des enjeux environnementaux est globale et cela ne concerne pas uniquement les biens de consommation ! 

Ainsi, dans le secteur immobilier, les habitations plus respectueuses de l’environnement et les moins consommatrices en énergie seront plébiscitées. 

Un bon nombre de biens énergivores vont devenir moins attractifs (et donc en première ligne l’immobilier ancien), voire devront être remis aux normes obligatoirement. En effet, compte tenu de l’augmentation des prix de l’énergie, la législation pourrait évoluer pour favoriser les projets immobiliers écoresponsables et pénaliser ceux les plus énergivores, avec notamment une obligation de diagnostic immobilier beaucoup plus contraignante. 

Les tendances immobilières technologiques 

Cela ne vous a pas échappé : le secteur immobilier évolue rapidement, en grande partie en raison de l’arrivée de nouvelles technologies. 

#8 — Tendance liée à la dématérialisation du marketing immobilier

Aujourd’hui, une stratégie marketing bien rodée est indispensable pour faire connaître votre agence et pour attirer les nouveaux mandats sans devoir prospecter « dans le dur ». 

Du côté du marketing immobilier, les choses évoluent rapidement, en laissant de plus en plus de place aux outils dématérialisés qui vous permettent non seulement de gagner du temps et d’être plus productif, mais aussi d’avoir un flux de prospects régulier.

Parmi les tendances à venir, on peut citer l’utilisation accrue des outils tels que les chatbots, les outils de prise de rendez-vous en ligne ou encore les publicités géolocalisées.  

Pour l’agence immobilière de demain, il sera difficile de passer à côté !

#9 — Tendances technologiques pour rendre les biens immobiliers plus attractifs 

Pour mettre en valeur un bien immobilier, les innovations technologiques permettent d’aller bien au-delà d’une simple photo. 

Place aux outils qui vous aident à enrichir vos annonces immobilières et permettent à vos prospects de se projeter dans leur future maison ou appartement, comme s’ils y étaient. À ce titre, on peut citer notamment : 

Vous l’aurez compris : ces nouveaux outils permettent non seulement de vous faire gagner du temps (supprimer les visites inutiles), mieux qualifier les prospects et améliorer notablement l’expérience client

#10 — Tendances technologiques pour gagner en productivité

Être agent immobilier, c’est avoir plusieurs casquettes et jongler au quotidien avec les tâches très variées : l’administratif, le juridique, le comptable, la communication, la prospection… 

Le problème ? De nombreuses tâches sont extrêmement chronophages, génèrent énormément de paperasse et ont peu de valeur ajoutée. 

Cela tombe bien, car les innovations technologiques permettant de gagner en productivité des agents immobiliers ne sont qu’au début ! En effet, de nombreux outils comme les CRM qui regroupent toutes les informations sur les clients et les plateformes de gestion des dossiers vous aident non seulement à gagner beaucoup de temps, mais aussi à fluidifier les échanges avec vos clients. 

Envie d’en savoir plus que deviendra le métier d’agent immobilier d’ici 2050 ? Téléchargez notre guide où 10 experts de l’immobilier livrent leurs prédictions.